Nous... les Mecs, on est comme ça :

On supprime la modération des commentaires. Genre "une nouvelle vie commence". Puisque, évidemment, la modération des commentaires, c'est un peu la dictature de la blogosphère. Et comme je ne ressemble ni à Pinochet, ni à Saddam et qu'en plus, je n'ai plus aucun ennemi sur terre susceptible de me traiter, j'ai décidé, unilatéralement, de lever les boucliers, baisser la garde, glisser sur la vague du plaisir à la lecture de ton com. Yop. Yeaaahhhh.

Et s'il fallait quelque-chose pour fêter cette nouvelle ère, j'ai envie de vous faire part d'une découverte récente, qui énonce les lois de la physique dans les dessins animés. Juste parce que j'aime, je ris. Que donc, les voici. Que donc, les voila :

  1. Tout corps suspendu dans l’espace restera suspendu dans l’espace jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il est justement suspendu dans l’espace: en gros, tu ne tombes pas si tu es au dessus du vide et que tu le sais pas !

  2. Tout corps passant à vitesse élevée à travers un matériau ou une paroi solide (ex: une porte) laissera une empreinte exacte du contour de son corps: c’est ce que l’on appelle la loi de la silhouette exacte !

  3. Tous les principes de gravité sont éradiqués par la peur: Les forces psychiques peuvent réussir à faire décoller un personnage de la surface de la terre s’il est soudainement effrayé, généralement pour se réfugier sur le haut d’un mat ou d’un sapin.

  4. Lors d’une bagarre, les membres d’un personnage se multiplient. Du nuage où se déroule l’affrontement, on peut voir émerger rapidement et en même temps deux fois la même tête, plus de deux mains gauches, 5 pieds…

  5. Certains corps ou personnages peuvent passer à travers des tunnels peints à la peinture noire sur des murs solides, et d’autres ne peuvent pas. C’est « l’effet trompe l’oeil » qui ne fonctionne souvent pas justement pour celui qui a peint la petite entrée sur le mur, mais marche parfaitement pour son adversaire, souvent une souris.

  6. Toute mort est passagère. Les cartoons possèdent plus que les traditionnelles 7 vies du chat. Ils peuvent exploser, être pliés en accordéon, découpés, applatis, mais pas anéantis. Après quelques instants, ils se reforment, s’auto-ramassent avec une petite pelle, se regonflent ou se solidifient à nouveau.

  7. Il y a toujours un plus costaud que soit qui veut la même chose que le personnage central et se fait comprendre par la violence (particulièrement vrai avec les gros chiens)

  8. La loi sur l’existence réelle des objets n’existe pas pour les personnages les plus cools : ils peuvent faire apparaitre simplement des objets de derrière leur dos rien qu’en tendant la main au moment voulu. Exemple Bip Bip et ses pancartes qu’il sort chaque fois qu’il veut s’exprimer.

  9. Les armes explosives ne créent jamais de blessures mortelles en explosant: mais elles rendent forcèment tous les caractères tout noirs et fumant après l’impact.

  10. La gravité agit par vagues sur certaines parties du corps. Lors d’une chute d’un canyon de 800 mètres, les pieds tombent d’abord, puis le reste du corps mais la tête ne suit pas tout de suite et le cou s’allonge. Une fois que la tête tombe également, le corps entier reprend petit à petit son format normal durant le chute avant de toucher le sol. L’impact est toujours signalé par un petit nuage de fumée.

  11. Tout corps se lançant dans une course effreinée fait d’abord du sur-place avant de partir soudainement comme une fusée sans que ses pieds ne touchent le sol ...

C'est pas beau d'être papa ? hein ?

sY... qui ne languit pas l'adolescence du filston, de peur de devoir analyser "Beverly Hills"... comment ça ça n'existe plus ???